Les charges : coûts d’achat, variation de stocks …

Dans le Plan Comptable Général, on a les « comptes de situation » et les « comptes de gestion ». Les comptes de situation sont également appelés « comptes de Bilan », car ils sont à inscrire dans ce document. Quant aux comptes de gestion, on peut les désigner par l’expression « comptes de résultats », car en fin d’exercice, on les rassemble dans le Compte de Résultat.

Les comptes de gestion répartis entre Produits et Charges

Alors que les Produits entraînent l’enrichissement de l’entreprise, les Charges induisent un appauvrissement. Autrement dit, les Produits permettent d’engendrer un bénéfice alors que l’accumulation des Charges aboutit à une perte (résultat déficitaire). Voilà pourquoi le Résultat de l’exercice est obtenu en soustrayant les Charges des Produits. En creusant la réflexion, on arrive à la conclusion que pour expliquer un Résultat, on décortique les comptes de Produits et les comptes de Charges, car ils composent le Résultat. Inversement, le Résultat permet de se faire une première idée de la rentabilité d’une entreprise (trop de charges ou produits conséquents). Enfin, étant donné qu’un bénéfice équivaut à une ressource et qu’une perte correspond à un emploi, les comptes de produits constituent donc des ressources pour l’entreprise tandis que les comptes de charges constituent des emplois. Et puisqu’en matière d’imputation comptable, un compte placé en emploi signifie qu’il faut le débiter, tous les Comptes de Charges présentent donc des soldes débiteurs. À l’inverse, les Comptes de Produits ont des soldes créditeurs.

Les comptes de charges les plus utilisés

Dans les Charges d’exploitation on a deux catégories d’achats suivies chaque fois d’une variation des stocks (Achats de marchandises, Achats de matières premières et autres approvisionnements), les Autres achats et charges externes (ce sont les achats de services), les dettes à l’égard de l’administration fiscale (Impôts, taxes et versements assimilés), les dettes envers le personnel (Salaires et traitements), les Charges sociales, les Dotations aux amortissements et aux provisions (sur immobilisations et actifs circulants), les dotations aux provisions pour risques et charges. Les Charges financières regroupent les postes suivants : Dotations aux amortissements et provisions, Intérêts et charges assimilés, Différences négatives de change, Charges nettes sur cessions de valeurs mobilières de placement. Enfin, le Compte de Résultat intègre les Charges exceptionnelles sur opérations de gestion, les Charges exceptionnelles sur opérations en capital ainsi que les Dotations aux amortissements et aux provisions.

C’est dans la colonne Charge du Compte de Résultat, juste après le total des Charges exceptionnelles, que l’on inscrit aussi bien le montant de la Participation des salariés aux résultats que celui des Impôts sur les bénéfices. C’est seulement après que l’on procède au calcul du Total des Charges afin de déterminer le Résultat de l’exercice.

La question de la variation des stocks dans le cas des marchandises

Les stocks sont évalués au Coût d’Achat et les stocks constatés à l’ouverture de l’exercice N ont le même montant que ceux enregistrés à la clôture de l’exercice N -1. Lorsque l’exercice comptable débute, l’entreprise inscrit le montant de son stock dans le compte 37-Stock de marchandise (Compte de Bilan figurant à l’actif). Ce compte n’est pas mouvementé durant l’exercice, car on utilise soit 607-Achats de marchandises, soit 707-Ventes de marchandises. La différence entre le Stock initial et le stock final donne la « variation des stocks ». Cette dernière peut-être négative ou positive en fonction des montants des stocks. La variation des stocks permet de calculer le Bénéfice sur vente. Il est égal au montant des Ventes auquel on soustrait la somme des Achats de l’exercice diminué ou ajouté de la Variation des stocks.

Si le Résultat de l’exercice présente un solde créditeur, donc un bénéfice, on l’inscrit en Charge, après le Total des charges. C’est seulement après que l’on calcule le Total Général.


Autres articles intéressants