Le comptable d’entreprise

Pour une entreprise, il y a deux façons de se conformer à la législation comptable : soit en embauchant un comptable en interne ou en freelance, soit en faisant appel aux services d’un expert-comptable. Quelles sont les missions d’un comptable d’entreprise et qu’est-ce qui le différencie d’un expert-comptable ?

Les tâches confiées au comptable

Les missions d’un comptable dépendent de la taille de l’entreprise dans laquelle il travaille. Dans le cas d’une TPE, il établit les livres comptables, assure le suivi des transactions bancaires, contrôle la caisse et se charge de l’établissement des documents exigés par l’administration fiscale et les organismes chargés de l’application du droit social. Ce profil généraliste disparaît lorsque le comptable exerce dans une PME et une grande entreprise. Il travaille au sein d’un service comptable où les tâches ses partagées. À ce titre, ses missions sont donc plus spécialisées, plus ciblées. Par exemple, il s’occupe exclusivement de la paie (établissement des bulletins de salaire, virement sur les comptes des salariés en fin de mois, déclarations obligatoires au sein de l’administration sociale…). Il peut également assister le contrôleur de gestion ou assurer le suivi de tous les comptes clients (facturation et recouvrements), être dédié à la gestion des comptes fournisseurs (réception des factures et paiements).

Positionnement du poste et évolution de carrière

Le comptable travaille de concert avec d’autres services internes de l’entreprise tels que la direction financière et administrative, la direction des ressources humaines, le service informatique, le département production et le service juridique. Il est également en relation constante avec les partenaires extérieurs tels que les clients, les fournisseurs, l’administration (organismes sociaux et fiscaux par exemple), banques, cabinets de juristes. Par ailleurs, sa charge de travail fluctue en fonction des périodes du mois et de l’année. Le comptable d’entreprise doit faire face à un surcroit d’activités au moment de l’établissement de la paie, des déclarations fiscales, de la réalisation des inventaires et de l’établissement des documents comptables annuels. En fonction de la taille de la structure, le comptable est rattaché soit directement au directeur de l’entreprise, soit au directeur financier. L’évolution de carrière passe généralement par 3 étapes : assistant comptable, comptable et chef comptable. Certains deviennent également Directeur Financier et Administratif.

Les qualités et diplômes d’un bon comptable

Il doit être ordonné organisé, méthodique, rigoureux et méticuleux. Un comptable d’entreprise sait également hiérarchiser ses priorités et fait preuve de prudence dans les tâches qu’il entreprend, la précision et l’exactitude n’existant pas dans le domaine comptable. Enfin, il est nécessaire qu’il actualise régulièrement ses connaissances techniques, car le droit comptable évolue rapidement. Pour un cursus à l’université, le recrutement se déroule à partir d’une licence et ceux qui sont titulaires d’un Master 2 ou et d’une expérience en cabinet d’expert-comptable sont les mieux cotés. Sinon, les diplômes professionnalisant sont bien considérés (BTS Gestion des Entreprises et des Administrations par exemple). Enfin, rien ne vaut le dernier diplôme avant celui de l’Expertise Comptable, à savoir le Diplôme Supérieur de Comptabilité et de Gestion qui ouvre toutes les portes.

Le comptable d’entreprise est une fonction stratégique, car elle est l’intermédiaire entre tous les intervenants et les acteurs de la vie de l’entreprise.


Autres articles intéressants