Compteo
Avis Clients

216 Avis

Le montant d’une facture reçue suite à une commande passée auprès d’un fournisseur peut contenir le montant d’un transport. De plus, les produits commandés peuvent être livrés dans des emballages consignés. Comment sont réalisés les enregistrements comptables du prix du transport et du coût des emballages dans le journal de l’acheteur ?

Les frais de transport lors de l’achat

Il arrive que les frais de transport soient répercutés sur le client (donc l’entreprise acheteuse). Le comptable de l’entreprise débite le compte « 624-Transports de biens et transports collectifs du personnel » , ou, pour plus de précisions, sa subdivision « 6241-Transports sur achats ». Autre possibilité, le débit d’une subdivision du compte 608. Ce dernier est uniquement créé pour permettre une récapitulation des grands ensembles de frais accessoires, chaque ensemble étant lié à une catégorie bien définie de biens. Très important, le frais de port est soumis à la TVA.  La taxe est alors calculée sur un montant de base résultant de la somme du prix de l’achat Hors Taxe et du prix du transport. Pour illustrer, considérons la comptabilisation des frais de transport à la charge de l’acheteur dans le cadre d’une opération d’achat de marchandise. D’une part, on débite le compte « 607-Achats de marchandises », le compte « 6241-Transports sur achats » ainsi que le compte « 4456-Taxes sur le chiffre d’affaires déductibles ».  D’autre part, on crédite le compte 401-Fournisseurs.

Montant de la TVA = (montant de l’achat + frais de port)x taux de la TVA. Montant à inscrire au compte 401 = montant inscrit au débit de 607 + montant inscrit au débit de 624 et montant inscrit au débit 4456.

Définition de l'emballage et comptes associés

En comptabilité, le terme emballage désigne tous les objets utilisés pour assurer le conditionnement des biens à livrer. Les emballages sont de deux types. D’une part, il existe les emballages perdus c’est-à-dire les emballages indissociables de leur contenu au moment de la livraison. Ils ne sont ni consignés ni repris. Du point de vue comptable, les emballages perdus sont soumis au régime des stocks. D’autre part, il existe les emballages récupérables qui sont repris par le vendeur. Ces emballages récupérables sont assortis du paiement d’une consignation par l’acheteur. Mais elle lui sera rendue lorsqu’il rendra les emballages au vendeur. La comptabilisation des emballages récupérables est assez spécifique chez le vendeur, car plusieurs cas de figure sont envisageables. Chez l’acheteur, le traitement de la question est plus simple. Notamment, il arrive que l’acheteur conserve les emballages ce qui équivaut à une immobilisation. Enfin, lorsqu’il est impossible de discerner si des emballages sont perdus ou récupérables, ils sont considérés comme des stocks.

Les comptes utilisés pour la gestion comptable des emballages récupérables côté acheteur :

  • « 6026-Emballages »,
  • « 60261-Emballages perdus »,
  • « 60265-Emballages récupérables non identifiables » ,
  • « 60267-Emballages à usage mixte »,
  • « 6136-Malis sur emballages »,
  • « 4096-Fournisseurs - Créances pour emballages et matériel à rendre ».

Comptabilisation des emballages récupérables chez l’acheteur

Il s’agit ici de consignation, laquelle fait naître une créance chez le fournisseur. Cette créance disparaîtra quand les emballages seront rendus. Pour illustrer, prenons le cas d’un achat de marchandises livrées avec des emballages consignés (donc récupérables). À la réception de la facture, l’acheteur débite les comptes suivant : « 607-Achat de marchandise » (montant Hors Taxe), « 4456-Taxes sur le chiffre d’affaires déductibles » (calculée sur le montant Hors Taxe de l’achat), « 4096-Fournisseurs - Créances pour emballages et matériel à rendre » (prix total de la consignation). En contrepartie, l’acheteur crédite le compte « 401-Fournisseur » (somme des montants figurant en débit).  Lors du retour des emballages, on débite 401 et on crédite 4096. Si des emballages n’ont pas pu être rendus, car ils sont endommagés, on débite le compte « 6136-Malis sur emballages » et on crédite le compte 4096 du montant de la consignation des emballages non rendus.

Trouvez le Meilleur Expert Comptable dans Votre Ville

Principales recherches