Les règles de comptabilisation des stocks

La méthode de l’inventaire intermittent suppose un traitement comptable des mouvements des stocks uniquement à la date de l’inventaire.

Les comptes de stocks entrant en jeu

Ils sont regroupés dans la Classe 3 – Comptes de stocks et en-cours.

31-Matières premières (et fournitures)

32-Autres approvisionnements

  • 321-Matières consommables
  • 322-Fournitures consommables : 3221-Combustibles ; 3222-Produits d'entretien ; 3223-Fournitures d'atelier et d'usine ; 3224-Fournitures de magasin ; 3225-Fournitures de bureau
  • 326-Emballages : 3261-Emballages perdus ; 3265-Emballages récupérables non identifiables ; 3267-Emballages à usage mixte

33-En-cours de production de biens

  • 331-Produits en cours
  • 335-Travaux en cours

34 -En-cours de production de services

  • 341-Etudes en cours
  • 345-Prestations de services en cours

35-Stocks de produits

  •  351-Produits intermédiaires
  •  355-Produits finis
  •  358-Produits résiduels (ou matières de récupération) : 3581-Déchets ; 3585-Rebuts ; 3586-Matières de récupération

37-Stock de marchandises

Cas particulier des fournitures

Il existe des fournitures qui sont qualifiées de stockables. C’est le cas des fournitures de bureau. Pour être plus claire, l’entreprise dispose d’un stock physique de fourniture de bureau. Au niveau comptable, en se basant sur l’organisation interne de l’entreprise et en tenant compte de la valeur conséquente de ces stocks, le comptable a le choix entre deux méthodes pour les traiter. Soit, il les considère comme des éléments stockés soumis à l’inventaire intermittent. Dans ce cas, au moment de leur acquisition, il les enregistre dans un compte d’achat (par exemple : 60225-Achats stockés de fournitures de bureau) et ensuite, il les transfère dans un compte de stock (par exemple : 3225-Fourniture de bureau).  Soit, il les considère comme des éléments non stockés et dans ce cas, ces fournitures représentent seulement des charges : l’inventaire intermittent est inutile. Le comptable utilise alors le compte 6064-Achats non stockés de fournitures administratives.

La comptabilisation et les règles en vigueur

Elle implique les comptes de stock et les comptes de variation de stock.  Si les stocks concernent des biens achetés, on fait intervenir la subdivision du compte « 603-Variations des stocks (approvisionnements et marchandises) » :

  • 6031-Variation des stocks de matières premières (et fournitures)
  • 6032-Variation des stocks des autres approvisionnements
  • 6037-Variation des stocks de marchandises

La variation des stocks de biens produits et des en-cours de production est inscrite dans les subdivisions du compte « 71-Production stockée (ou déstockage) » :

  •  71331-Produits en cours
  • 71335-Travaux en cours
  • 71341-Etudes en cours
  • 71345-Prestations de services en cours
  • 71351-Produits intermédiaires
  • 71355-Produits finis
  • 71358-Produits résiduels

La variation des stocks est une simple différence entre les stocks initiaux et les stocks finaux.


Autres articles intéressants