Les produits : ventes d’exploitation, opérations financières et exceptionnelles

Le tableau du Compte de résultat est composé de deux grandes colonnes : celle de gauche regroupe les Charges et celle de droite liste les Produits. Dans ce billet, il est question de détailler les principaux postes Produit.

Limites de la détermination du résultat par comparaison du bilan

Pour déterminer le résultat d’un exercice comptable, on compare les Capitaux propres du Bilan d’ouverture et ceux du Bilan de clôture. Toutefois, cette démarche ne permet pas d’appréhender la réalité. Premièrement, elle présente un aspect extrêmement globalisant. Du coup, on ignore comment a été obtenu le Résultat. Par exemple, le bénéfice provient-il de l’activité de l’entreprise ou d’une augmentation des marges retirées de chaque unité vendue ou d’une série d’exportations payées dans une monnaie forte ou encore, de la vente de plusieurs actifs immobilisés ? Il existe moult opérations susceptibles d’avoir généré ce résultat. Deuxièmement, cette technique de calcul du résultat implique que le Capital social de l’entreprise ne fluctue pas, ce qui est loin de refléter la réalité.

Le Capital social (ou simplement Capital) est différent des Capitaux propres : ce dernier englobe aussi bien le Capital social que les Réserves.

Détermination du résultat avec les opérations effectuées par l’entreprise durant l’exercice

Le résultat déterminé grâce aux postes du Compte de résultat est beaucoup plus intéressant. Dans cette optique, le Résultat provient des opérations réalisées par l’entreprise. La nature de chaque opération a un impact sur la valeur de l’entreprise (son patrimoine). Sur le Compte de résultat, les opérations qui appauvrissent l’entreprise (diminuent sa valeur) forment une Charge. En revanche, les opérations qui enrichissent l’entreprise (augmentent sa valeur) constituent ce que l’on appelle Produit. Trois catégories d’opérations sont distinguées par le plan comptable : les opérations d’exploitation, les opérations financières ainsi que les opérations exceptionnelles. En conséquence, sur le Compte de Résultat, le Produit est catégorisé en 3 rubriques : les Produits d’Exploitation, les Produits Financiers, les Produits Exceptionnels. Il en est de même des charges qui comprennent du coup les Charges d’Exploitation, les Charges Financières et les Charges Exceptionnelles.

Le Résultat de l’entreprise est égal à la différence entre le total des Produits et le total des Charges. C’est ce montant que l’on reporte ensuite au poste Résultat de l’exercice dans les Capitaux propres du Bilan.

Les comptes de produits dans le modèle de base du Compte de Résultat

Dans les Produits d’Exploitation, on distingue les postes suivants : les Ventes (marchandises et produits finis), la Production stockée (produits finis qui n’ont pas été vendus), Production immobilisée, Subventions d’exploitation (subventions reçues pour garantir la bonne marche du cycle d’exploitation), Reprises sur provisions (et amortissements) ainsi que transferts de charge (ce dernier poste est lié à la dépréciation de la valeur de certains éléments du patrimoine de l’entreprise).  Dans les Produits Financiers, plusieurs postes sont prévus : De participation (revenus liés à la possession de titres de participation), revenus tirés des autres valeurs mobilières et créances de l’actif immobilisé, produits des intérêts générés par les capitaux prêtés, Reprises sur provisions et transferts de charges, Différences positives de change (transactions en devises) et enfin, les Produits nets sur cessions de valeurs mobilières de placement. Enfin, on a les Produits Exceptionnels sur opération de gestion et les Produits Exceptionnels sur opérations en capital, mais également les Reprises sur provisions et transferts de charges.

Lorsque le Résultat de l’exercice est une perte, cela équivaut à un Solde débiteur et on place le montant, précédé du signe moins, juste après le Total des Produits. On peut enfin procéder au calcul du Total Général des Produits selon la formule : Total des Produits – Solde débiteur (perte). Ce Total Général des Produits est égal au Total Général des Charges.


Autres articles intéressants